1 décembre 2015
de Bengique
Commentaires fermés sur A lire, (mieux, à offrir en ces temps… des cadeaux essentiels !)

A lire, (mieux, à offrir en ces temps… des cadeaux essentiels !)
(En vente – aussi – à la Ferme Bio du Petit Sart)

Nicolas Hulot «OSONS. Plaidoyer d’un homme libre ».
« Nous vivons sur un fil de soie de tolérance. Notre survie dépend d’une petite couche d’humus sous nos pieds et d’une infime pellicule délicate, l’atmosphère, au-dessus de nos têtes. L’une comme l’autre, nous les saccageons »
Ce petit livre, très bien rédigé, est un cri du coeur et ultime appel à la mobilisation citoyenne avant les grandes négociations Climat de la COP21 à Paris (Edition LLL – 94 pages – 4,90 euros).
Loué sois-tu ! Laudato si’« Lettre encyclique du Pape François »
« Le défi urgent de sauvegarder notre maison commune inclut la préoccupation d’unir toute la famille humaine dans la recherche d’un développement durable et intégral. (…) J’adresse une invitation urgente à un nouveau dialogue sur la façon dont nous construisons l’avenir de la planète. » ( Ed. Fidélité – 206 pages – 6 euros)

Jean-Pascal van Ypersele : « Une vie au coeur des turbulences climatiques »
Le climatologue, l’ami de la Ferme bio du Petit Sart, offre ici un éclairage nouveau sur des enjeux qui, de près ou de loin, concerne chaque habitant de la planète. En postface Brice Lalonde écrit :
«Pédagogue inlassable, toujours calme et souriant mais toujours ferme, Jean-Pascal van Ypersele est un vrai citoyen de la planète, l’un des meilleurs connaisseurs du climat et un témoin clairvoyant de la brève histoire du GIEC. » (Editions De Boeck Supérieur – 128 pages – 16 euros)

9 juillet 2015
de Bengique
Commentaires fermés sur TEXTO : INAUGURATION le discours d’accueil prononcé par le Président Eric Damiens

Madame, Je me fais l’interprète de tous ceux qui sont présents ici aujourd’hui pour vous remercier pour votre présence souriante et vous dire combien elle nous touche. Votre visite et celle de votre fils le Prince Aymeric, honore tous ceux qui, chaque jour, travaillent avec courage, volonté et passion, mus par leur idéal qui consiste à promouvoir une agriculture propre, respectueuse de la Terre et de tous les êtres vivants.

Nous savons que Vous aussi partagez cet idéal avec Votre époux, S.A.R. le Prince Laurent, qui a déjà démontré à maintes reprises sa sensibilité pour la protection de l’environnement. Son engagement au travers de sa mission d’Ambassadeur Spécial de la Belgique auprès de la FAO, organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture qui vise à gérer de manière durable les ressources naturelles, en est une preuve évidente. Et, secret d’Etat, peut-être avez-vous, à l’instar de Michèle Obama, créé un potager bio à la Villa Clémentine…

Madame, Madame la Députée-Bourgmestre, Madame la Députée Provinciale, Madame et Monsieur les Echevins, Chers voisines et voisins, Chères Amies, Chers Amis de la Ferme Bio du Petit Sart,
DSC_7096
Ce jour est celui de l’inauguration officielle de la Ferme Bio du Petit Sart. Je n’ai jamais douté que ce Projet aboutirait, car il est juste, éthique, et noble. C’est pourquoi, avec les Amis de la Ferme Bio du Petit Sart, nous l’avons soutenu sans fléchir. Ce projet commun d’Hubert del Marmol et de Carl Vandoorne s’inscrit dans la prise de conscience de plus en plus évidente qu’il appartient à chacun d’entre nous, à son niveau, d’assumer ses responsabilités pour garantir une qualité de vie grâce à une gestion durable des ressources.

Dans le milieu agricole, la Ferme Bio n’est pas et ne sera pas une grande ferme. Là n’est pas sa finalité.
La ferme se veut pédagogique : des cours d’initiation et de perfectionnement y sont donnés pour des amateurs de 6 à 88 ans. La ferme organise régulièrement des séminaires et des sessions de motivation pour des entreprises et des associations. Elle reçoit également des délégations belges et étrangères du monde de l’agriculture et de l’environnement. Une riche bibliothèque est mise à leur disposition.
La ferme se veut terre d’accueil : outre l’élevage des Limousines et la culture biologique de céréales, elle prête des terres à des jeunes agriculteurs sans terre qui veulent se lancer dans l’agriculture biologique.
La ferme se veut communicante, dans le respect des multiples opinions et philosophies. En effet la ferme est un lieu de rencontres, d’écoute et d’échanges, de réflexion et de soutien sur les opportunités de développements et d’innovation, sur les difficultés du métier d’agriculteur. En outre elle est ouverte aux acteurs des différents media.
La ferme se veut carrefour, en catalysant un réseau d’expertises et en agissant comme groupe de pression. Ce faisant, elle crée du lien, et s’offre comme un des porte-drapeaux dans le monde des agriculteurs.

Outre la présence ce jour des personnalités que j’ai citées, Hubert, Carl et moi-même sommes particulièrement heureux et fiers de la présence notamment de Léa, Oscar et Claire, Herman, Gwenaël, David, Annick et Joseph, Elisabeth, Isabelle, Delphine, Naïm, et évidemment de votre présence à tous, agriculteurs et Amis de la Ferme Bio du Petit Sart. Célébrer ici ensemble la Semaine du Bio, dont Hubert a l’honneur d’être un Ambassadeur, donne du sens à notre action.

Au nom de la Terre et de ses habitants, je remercie chacun d’entre vous pour son engagement dans le combat que nous devons mener chaque jour, avec notre cœur, de toutes nos forces, pour permettre à tous les êtres vivants de Vivre pleinement.

Eric Damiens

26 février 2015
de Bengique
Commentaires fermés sur La tragédie des pesticides de Bhopal : Le devoir de mémoire  !

Bhopal a été rendue tristement célèbre par une catastrophe meurtrière survenue le 3 décembre 1984.
Voici plus de trente ans, une importante fuite dans une usine chimique de pesticides appartenant à la multinationale américaine Union Carbide se solda officiellement par… 13.500 morts. Dans les faits, elle en fit beaucoup plus et bouleversa profondément la vie de centaines de milliers de personnes blessées physiquement et/ou psychologiquement.
Fort heureusement, Hubert del Marmol et ses Ami-e-s de la Ferme Bio du Petit Sart ont pu découvrir que Bhopal ne se résume plus seulement à cette tragédie.

 

 P1240260
Si en février 2015,  l’usine de pesticides est toujours à l’abandon, des familles « en souvenir de leurs chers disparus » (sic !)  tiennent à sauvegarder leurs modestes logements aux abords immédiats du site pollué. (photos : Cvd/Médialogues)
Pour en savoir plus, ce livre publié chez Robert Laffont « Il était minuit cinq à Bopal »  relate l’incroyable tragédie indienne au coeur de notre temps. Cette catastrophe meurtrière est un avertissement à tous les apprentis sorciers (Monsanto, Union Carbide et Cie) qui menacent durablement l’avenir de notre planète et des générations futures !

24 février 2015
de Bengique
Commentaires fermés sur « En quête de sens »: un film de N. Coste et M. de La Ménardière ce jeudi 26 février à Louvain-la-neuve

Les Amis de la Ferme Bio du Petit Sart et Générations.bio vous convie ce jeudi 26 février à Louvain-la-Neuve, dans le cadre de la Semaine du Climat et de l’Eau, à la projection du film de N. Coste et M. de La Ménardière, « En quête de sens ». Un événement organisé le Kap Vert.

Ni un film environnemental, ni un film de voyage, ni réellement une fiction, ni totalement documentaire, incarné mais pas intimiste, ce film ressemble au road-movie d’une génération désabusée à la recherche de sagesse et de bon sens.

En rapprochant les messages d’un biologiste cellulaire, d’un jardinier urbain, d’un chamane itinérant ou encore d’une cantatrice présidente d’ONG, de Pierre Rabhi,  Marc et Nathanaël nous interrogent, nous et notre vision du monde au travers de leur propre remise en question.

Au fil de cette enquête passionnante, vous ne regarderez plus l’eau de la même manière !

Cap Vert à la chance d’accueillir et de nous présenter le co-réalisateur du film, Marc de la Ménardière. Rendez-vous le jeudi 26 février au Cinéscope, Grand Place à Louvain-la-Neuve.  l’entrée est gratuite !! 🙂 Un évènement à ne pas manquer !

PLUS D’INFO : cliquer sur http://enquetedesens-lefilm.com

23 février 2015
de Bengique
Commentaires fermés sur Hubert del Marmol à la découverte du coeur (centre) de l’Inde

Hubert del Marmol à la découverte du coeur (centre) de l’Inde

Profitant de la saison hivernale, Hubert del Marmol, accompagné par une dizaine d’Ami-e-s de la Ferme Bio du Petit Sart (Danielle, Stan, Rubel, Laurent, Marco & Irène, Eric Damiens et Carl Vandoorne …) vient de rentrer d’un formidable voyage. Sur les traces de Gandhi, à la  découverte  du Centre de l’Inde où la beauté n’a d’égale que la misère (soit un périple de 2.800 km de Mumbai, Aurangabad, Bhopal jusqu’à Delhi). Comme de coutume, lors … Continuer la lecture